www.associationsurfeursdargent.com
Tof Maroc Olivier DREZEN
Tof BTK caméra embarquée
Trailer par T'Cll's Prod
Vidéo Réalisée par Olivier Drezen decembre 2011. Des instants durant un trip avec trois potes au Maroc . Mes premieres vraies vagues, un nouveau souffle , le Maroc m'a permis de reprendre du plaisir et de retrouver un surf plus technique. Merci au maroc, à l'accueil des marocains et à mes potes ...
shooting Valerie Dargent guethary
my mind
Vign_p1090648

Le SURF ... Pour bien comprendre mon état d'esprit je vous laisse lire un texte que j'ai pu écrire à différentes organisations avant même d'avoir pu me remettre à l'eau (avril 2011) suite à mon accident  . Je me rend compte que plus j'avance, plus l'energie est forte :
"Bonjour, je voudrais par ces quelques mots vous exposer mon projet,
J’ai donc été amputé en fémoral sur ma jambe gauche, suite à une attaque de requin a la réunion lors d’une session de surf.
Je suis actuellement en rééducation pour reprendre la marche au plus vite .Bien sûr , j’espère pouvoir retravailler et retrouver mon autonomie afin de pouvoir m’occuper de ma famille , de reprendre une vie social ou je puisse m’épanouir mais je garde cette envie de surfer .Peut-être parce que petit l’odeur, les couleurs, les jeux de la mer me plaisaient déjà , peut-être parce que adolescent des amitiés ineffaçables se sont formées autour de ce sport et peut être parce que adulte, dans les voyages , dans la relation avec ma famille , mes amis, mes activités, le surf est toujours aussi important . J’ ai toujours été dans mon élément en étant dans l’ eau , que ce soit en nageant , en plongée , en bodyboard ou en surf ou tout simplement en m’ asseyant pour regarder la mer ou l’ océan.
Plus qu’une passion c’est devenu au fil du temps un besoin vital pour mon équilibre. Donc malgré mon accident je surferai . Je reste réaliste et je sais que le chemin à parcourir sera long et difficile mais je suis prêt à donner tout ce que je pourrai .Je pense que rien n’est plus beau que lorsque les rêves deviennent réalités. L’expérience de l’amputation et les relations qui se sont déjà tissées avec d’autres amputés m’ont permis de comprendre que j’allais avoir besoin d’aide, que pour pouvoir donner il allait d’abord falloir recevoir autant au niveau psychologique que physique. Durant mon hospitalisation, ma cousine a créé une association qui vise à me soutenir. Maintenant que je démarre la rééducation mon objectif est que les aides qui me seront apportées seront utilisées pour l’élaboration et le perfectionnement des prothèses pour surfer.Il existe déjà des modèles mais les systèmes de prothèses d’amputation fémorale ne permettent pas d’accéder à un surf rapide, fluide dans des vagues creuses et le takeoff ( lever) sur la planche reste laborieux et difficilement contrôlable .Je pense pouvoir apporter mon aide en lien avec mon prothésiste , de par ma connaissance des vagues et de ce sport .et si cela devient possible pour moi cela voudra dire que je pourrai à mon tour aider d’autres personnes amputées à accéder au surf .
J’espère que ces quelques mots qui représentent une infime partie de mon envie d’y arriver, vous convaincront de m’apporter votre aide et votre soutien par le biais de « l’association de soutien pour le surfeur Eric » . Dans tous les cas je vous remercie d’avoir pris le temps de lire ces quelques lignes "

développement
Vign_gopr0914
Mon premier objectif fut de retourner sur un surf, même sans prothèse, le plaisir était immense.
C’est pourquoi rapidement le but de l’association s’est recentré sur l’élaboration d’une prothèse, et c’est à force de chercher un prothesiste qui me corresponde que je me suis retrouvé chez Mr Bertrand Tourret Couderc qui dès le départ m’a donné de l’energie et du materiel pour pouvoir retourner à l’eau.
Chaque session dans l’eau était un challenge et une progression en dent de scie avec certaine journée où j’ai pu sortir de l’eau en pleurant de rage tellement la difficulté était là. Et puis petit à petit le plaisir et l’evolution me poussant de l’avant je me suis rendu compte que c’était possible et que je donnerai tout pour y arriver.

Côté developpement prothèse, j’ai passé un premier temps à bricoler, tester, en fixant par exemple des sandows de fusil harpon sur le genou protétique.
J’ai aujourd’hui signé un contrat avec Proteor (société prothétique) et mon prothésiste Bertrand Tourret Couderc qui m’aide dans la réalisation et le perfectionnement. Tout avance doucement mais sûrement. Je peux compter sur des appuis qui commencent à être solide comme la réalisation d’un pied specifique au vtt enduro. Les idées sont là et évoluent, se créent au fil du temps et de l’aide que l’on m’apporte et des tests que je peux réaliser.
Aujourd'hui grace au partenariat avec PROTEOR , j'ai la chance de pouvoir utilisé le genou BTK, qui me permet en surf d'avoir une sensation jamais égalée . Sa légerté et sa flexion grace à des tendons couplés avec un verrin me permettent de réaliser des mouvements qui se rapprochent d'un valide . Je travaille et réfléchis toujours sur une amélioration et un développement autant sur la prothèse,que sur le shape avec E.S.P surfboards ou que sur moi meme par la musculation, l'endurance, l'équilibre, la proprioception...
Créer un site avec WebSelf
© 2011